Conseils de lecture et sélections thématiques : des histoires de famille

À l’occasion de cette 2e semaine de la Saison de la lecture de Montréal, nous vous proposons d’autres ressources utiles à la découverte de nouveaux livres et de nouvelles histoires.

 

Vous ne savez pas quoi lire? Consultez votre bibliothécaire de référence! Parlez-lui de vos goûts et de vos lectures antérieures, et il saura vous orienter vers une oeuvre à la mesure de vos attentes. S’il y a lieu, votre bibliothécaire pourra aussi vous présenter des outils et vous donner des trucs pour faciliter la recherche d’histoires correspondant à vos intérêts.

 

Parmi ces outils, on retrouve les sélections thématiques qui vous sont proposées en ligne, ou dans certaines bibliothèques du réseau montréalais. En ligne, la section Actualités du site des Bibliothèques de Montréal regorge de suggestions en lien avec des événements ou des thématiques d’actualité. Pour chaque document recommandé, on retrouve un lien vers sa notice dans le catalogue Nelligan, à partir de laquelle il est possible de repérer les bibliothèques qui en possèdent un exemplaire, leur localisation ainsi que leur disponibilité. S’il y a lieu, vous pouvez aussi effectuer une réservation en ligne et choisir la bibliothèque où cueillir le document.

 

Quant aux sélections thématiques que l’on retrouve en bibliothèque, celles-ci sont généralement proposées sous forme imprimée (affiche, dépliant ou feuille à prendre avec soi). On y trouve le titre et l’auteur des documents sélectionnés, ainsi que la cote qui permet de les retracer sur les rayons de la bibliothèque. Dans certains cas, des informations supplémentaires sont incluses, telles que les sujets pouvant être associés à l’histoire, un résumé, une photo de la couverture de l’ouvrage.

 

Il n’est pas nécessaire de fréquenter assidument une bibliothèque pour consulter et utiliser les sélections de lecture préparées par les bibliothécaires de cette bibliothèque. Dès le moment où l’on connaît le titre et l’auteur de l’histoire, il est possible d’en vérifier la disponibilité à sa bibliothèque préférée en effectuant une recherche à l’aide du catalogue Nelligan, ou encore, d’en effectuer la réservation.

 

Des histoires de famille

 

Vos bibliothèques regorgent d’histoires au cœur desquelles la famille occupe une place prépondérante. Pour les découvrir, nous vous proposons différentes sélections réalisées par vos bibliothécaires :

 

    

 

 

 

 

Vous trouverez aussi ci-dessous dix histoires au sein desquelles la famille joue un rôle prépondérant, recommandées et décrites par Mélanie Couture, bibliothécaire à la bibliothèque Saul-Bellow :

 

   

 

   

 

 

 

    • Block, Stefan Merrill. L’histoire de l’oubli.
      Très bon roman qui relate l’histoire d’une famille touchée par l’Alzheimer familial, une variante de cette maladie qui se manifeste vers l’âge de 35 ans. Outre les deux histoires parallèles de Abel (près de 70 ans) et Seth (15 ans), le lecteur a droit à des incursions au pays merveilleux d’Isidora (un genre d’Eldorado) et aussi à des passages plus scientifiques qui relatent l’évolution des connaissances sur cette maladie.

 

    • Coe, Jonathan. La pluie, avant qu’elle tombe.
      Encore un excellent roman de cet auteur britannique. Lorsqu’elle décède, Gill doit s’occuper de la succession de sa vieille tante Rosamond. Gill a la surprise de découvrir des cassettes sur lesquelles Rosamond, à partir de 20 photos, raconte sa vie. Ces cassettes sont destinées à Imogen, mais cette dernière reste introuvable…

 

    • De Robertis, Carolina. La montagne invisible.
      La montagne invisible, c’est l’histoire de trois générations de femmes uruguayennes, du début du XXe siècle jusqu’aux années 1990. Sublime roman qui nous transporte dans ce petit pays sud-américain. Des légères touches de réalisme magique aux violences de la révolution, impossible de lever les yeux de cette saga féminine des plus passionnantes.

 

    • Dickner, Nicolas. Tarmac.
      Hope Randall est issue d’une famille hantée de génération en génération par la fin du monde.  Chaque membre de la famille rêve de sa propre date d’apocalypse et la mère de Hope est certaine que l’été 1989 sera fatidique. C’est pour cette raison que mère et fille quittent la Nouvelle-Écosse en catastrophe, pour fuir vers l’ouest. Mais leur Lada rendra l’âme à Rivière-du-Loup … Roman farfelu et rafraîchissant.
      Aussi recommandé par Les Irrésistibles.

 

    • Gavalda, Anna. L’échappée belle.
      Très court roman (ou longue nouvelle ?) narrant quelques jours dans la vie de deux sœurs et deux frères qui, n’ayant aucune envie d’assister à un mariage de famille, improvisent une réunion familiale dans un petit village de province. Simple, beau, touchant.
      Aussi recommandé par Les Irrésistibles.

 

    • Leclerc, Rachel. La patience des fantômes.
      Joachim Levasseur, orphelin de père à neuf ans, réussit par un travail acharné et son sens des affaires à faire fortune. Lui qui est né dans la quasi misère sur la côte nord de la Gaspésie, décédera au Ritz Carleton. Mais pourquoi ses descendants font-ils partie des « serviteurs de ce monde »? Où est passée la fortune du patriarche ? Histoire d’une famille bien de chez nous, aux prises avec ses secrets et ses démons.

 

    • Lewinsky, Charles. Melnitz.
      Passionnante saga familiale relatant la vie d’une famille juive vivant en Suisse, de la guerre franco-prussienne jusqu’aux horreurs de la Deuxième guerre mondiale. Une très belle réussite.

 

    • Mazzantini, Margaret. Venir au monde.
      Gemma et Diego se rencontrent à Sarajevo, à l’époque des Jeux olympiques. Leur histoire d’amour et l’histoire de la naissance de leur fils Pietro seront intimement liées à cette ville qui subira les affres de la guerre dans les années 1990. Superbe.

 

    • O’Farrell, Maggie. Cette main qui a pris la mienne.
      Deux histoires constituent la trame de cet excellent roman. D’abord celle d’Elina, qui se remet péniblement d’un accouchement difficile et puis celle de Lexie, qui se déroule une quarantaine d’années plus tôt. Lexie est une jeune fille brillante qui quitte la maison familiale pour s’installer à Londres où elle fraie avec des journalistes et des artistes. Deux histoires qui ne semblent avoir rien en commun, mais qui sont intrinsèquement liées. Un roman vrai et touchant.

 

    • Ragde, Anne B. La terre des mensonges.
      Premier (et excellent) volet d’une trilogie qui se déroule en Norvège dans les années 2000. Lorsque leur mère meurt, trois frères doivent reprendre contact malgré de nombreuses années passées sans se fréquenter. L’aîné tient la ferme familiale et a vécu sous la coupe de sa mère durant toute sa vie. Ce décès le laissera d’ailleurs démuni et désemparé. Le second possède une entreprise de pompes funèbres prospère et le cadet, que son homosexualité  et le mépris de sa mère ont poussé à l’exil, est décorateur de vitrines à Copenhague. Tous réunis pour la première fois en vingt ans, les trois frères apprendront de leur père, un être faible et effacé, un secret qui bouleversera leur existence. Vivement la suite!

 

Vous avez aimé ces sélections? Ne manquez pas les articles des deux prochaines semaines qui seront consacrés à la présentation d’autres recommandations thématiques.

 

Bonne lecture!